Le genre Bunraku date du XVIIème siècle et allie la manipulation de marionnettes mesurant un mètre de haut, déclamation "joruri" d'un récitant et musique typique "Shamisen". Chaque poupée est conduite par trois manipulateurs. Le "maître" anime le haut de la poupée (yeux, sourcils, bouche..) et son bras droit. Un autre manipule le bras et la main gauche et le troisième soutient le corps et assure la marche de la marionnette. On compte environ 70 personnes sur scène. Les décors et costumes sont d'une grande richesse.